1/1

Anatomies improvisées, 2008

J'ai abordé cette longue série de dessins comme un musicien de jazz qui improviserait sur un thème musical.

Elle compte en tout 300 éléments.

Dans ces dessins, il est question de biologie, d'anatomies microscopiques, de dissections poétiques.

On peut y voir des formes étranges parfois reliant la réalité et le microcosme sans pouvoir discerner précisément les formes et leur nature. Tous les dessins sont réalisés sur un format identique : 29 x 20 cm.